Une invention qui pourrait révolutionner la vie des filles

Il y a des matins comme ça où la Fée, elle se réveille dans son grand lit à baldaquins et elle se dit « Tiens, aujourd’hui, je jouerais bien à la fille. »

Du coup, après avoir pris son bain de lait de licorne et s’être saupoudrée de poussières d’étoiles, elle saute dans sa robe de taffetas et grimpe sur ses talons-magiques-parce-qu’ils-lui-affinent-le-mollet. Ben oui… vous imaginiez quoi, vous ? Qu’elle porte des pantoufles de vair ?… Que nenni, malheureuses ! D’abord, il faut vous dire que ça fait des lustres que Disney et consorts nous mentent effrontément.Lire la suite »

Publicités

Petit extrait du livre le plus drôle que j’ai jamais lu – injustement méconnu !

Déposant son arrosoir, Dieu s’essuya les mains sur sa robe, puis il demanda :  » Mais où est donc passé mon arrosoir ? » Je viens pourtant de le déposer juste là, à ma droite… Ah, le voici, caché au coeur de ce massif de trémouilles vultueuses à clochettes. Je… Aïe ! Mais elle m’a piqué, celle-là ! (…)

Et Dieu dit à la trémouille vultueuse à clochettes : « Tu as osé piquer l’Eternel ton Dieu. Parce que tu as fait cela, je te supprime de ma Création. » Et de ce jour, ce fut comme si la trémouille vultueuse à clochettes n’avait jamais existé à la surface de la Terre : plus personne n’entendit parler d’elle.

Bible de Rechange à l’usage des Malotrus – Roger Warin

Astuce pour reconnaître un oeuf dur

On peut se contenter de marquer l’oeuf dur d’un « D », mais bon… c’est moins marrant ;-)

Attention ! Utilisez exclusivement un crayon à papier, surtout pas de feutre ! Comme la coquille de l’oeuf est poreuse, l’encre pénétrerait et ça pourrait être toxique.

Et s’il vous arrive d’oublier de marquer votre oeuf après cuisson, voici une petite astuce en vidéo pour reconnaître un oeuf cru d’un oeuf dur.

6 façons de réutiliser les p’tites boîtes pour organiser vos accessoires beauté

Même les fées ont leurs petits travers. Le mien, c’est que je suis incapable de jeter une boîte vide quand je la trouve : mignonne  / pratique  / agréable à toucher, ou juste « parce qu’elle ferme trop bien ! »… Autant dire que je garde pratiquement toutes les boîtes. Il m’arrive même d’en récupérer lorsque mes collègues s’apprêtent à en jeter devant moi. C’est vous dire si je suis atteinte ! :D Je ne supporte pas l’idée qu’une jolie petite boîte finisse tristement sa vie écrabouillée au fond d’une poubelle – je sais, je suis trop sensible…*

Le problème c’est qu’ensuite je ne leur trouve pas toujours une utilisation. Je me dis « Celle-là, elle va me servir, c’est sûr ! » Et puis en attendant de lui trouver un usage, je l’emboîte dans une autre boîte – une qui elle aussi, en son temps, était supposée « me servir, c’est sûr ». Ben du coup, c’est vrai qu’elle me sert… à y ranger d’autres boîtes ;-)

Lire la suite »

Faire sécher vos pinceaux de maquillage tête en bas – Real Techniques & autre système

Je termine cette série de posts consacrés au séchage des pinceaux. Après c’est promis, je vous lâche avec ce sujet :-)

Beaucoup de make-up addicts possèdent les fameux kits de pinceaux Real Techniques. Ils sont vendus dans une pochette noire qui sert à les transporter et peut aussi s’utiliser comme présentoir.

Or elle a une autre utilisation encore plus pratique et, bizarrement, rarement évoquée par leurs propriétaires – qui n’y pensent peut-être pas (?) – : faire sécher les pinceaux la tête en bas !Lire la suite »

Détacher VRAIMENT vos pinceaux de maquillage, même blancs (sans vider l’équivalent d’un barrage)

Si vous fréquentez YouTube et que vous vous intéressez un tant soit peu au maquillage, ces vidéos n’ont pas pu vous échapper… On en trouve à foison, de ces tutos dans lesquels des vlogueuses vous expliquent comment elles nettoient leurs pinceaux ! You-ouh, c’est vrai que, ça, ça mérite vraiment une vidéo ! Je me languis du jour où elles vont m’apprendre à me laver les mains.

Aujourd’hui la Fée va vous faire gagner un temps précieux. D’autant plus que ces vidéos sont toutes les mêmes et durent souvent plus de 10 minutes, parfois 20 ! Et bien sûr, pendant tout ce temps, des robinets grand ouverts crachent leur eau à jet continu.Lire la suite »

Faire sécher vos pinceaux de maquillage tête en bas – DIY Amora !

Je sais, ça n’en n’a pas l’air…  mais si, si, la Fée est de retour dans sa salle de bains !

Je vous ai déjà rédigé un billet le thème du séchage des pinceaux de maquillage – disponible ici. D’ailleurs ils sont nombreux à vous le recommander chaudement :

« Faut le lire. Il est trop bien. » (Bernard Pivot)

« J’échangerais mon prix Nobel contre un billet comme celui-là ! » (Albert Cohen)

« Mais comment je faisais avant pour faire sécher mes pinceaux ?!! » (Vincent Van Gogh)

Aujourd’hui, je le complète donc avec cette astuce que j’ai bidouillée moi-même et qui répond vraiment à tous les critères d’une Fée CFF – autrement dit Citadine (donc manquant d’espace), Fainéante et Fauchée.Lire la suite »

5 façons de faire sécher vos pinceaux de maquillage tête en bas (bonus : fabriquer vos propres Brush Guards !)

On vous l’a dit et répété… : les pinceaux de maquillage, ça doit sécher la tête en bas. Les autres aussi j’imagine – mais vous pensez si la Fée s’y connaît en pinceaux de bâtiment !… (cf. « Et Dieu créa la Fée.. »)

Donc, au cas où vous ne le sauriez pas, si vous faites sécher vos pinceaux la tête en l’air, l’eau s’écoule à l’intérieur du manche, la perfide ! Puis, avec ses petites dents pointues, elle ronge la colle et là… bye-bye les poils. Votre pinceau, il est là, tout pépère, la touffe au vent… Il ne sait pas, pauvre inconscient, qu’il entame une marche inexorable vers la calvitie. Sinon, vous pensez bien, il se retournerait tout seul illico dans son pot !

Donc THE question is : ok, mais comment je les fais tenir tête en bas, moi, mes petits poilus ? Lire la suite »