Détacher VRAIMENT vos pinceaux de maquillage, même blancs (sans vider l’équivalent d’un barrage)

Si vous fréquentez YouTube et que vous vous intéressez un tant soit peu au maquillage, ces vidéos n’ont pas pu vous échapper… On en trouve à foison, de ces tutos dans lesquels des vlogueuses vous expliquent comment elles nettoient leurs pinceaux ! You-ouh, c’est vrai que, ça, ça mérite vraiment une vidéo ! Je me languis du jour où elles vont m’apprendre à me laver les mains.

Aujourd’hui la Fée va vous faire gagner un temps précieux. D’autant plus que ces vidéos sont toutes les mêmes et durent souvent plus de 10 minutes, parfois 20 ! Et bien sûr, pendant tout ce temps, des robinets grand ouverts crachent leur eau à jet continu.Lire la suite »

Publicités

Faire sécher vos pinceaux de maquillage tête en bas – DIY Amora !

Je sais, ça n’en n’a pas l’air…  mais si, si, la Fée est de retour dans sa salle de bains !

Je vous ai déjà rédigé un billet le thème du séchage des pinceaux de maquillage – disponible ici. D’ailleurs ils sont nombreux à vous le recommander chaudement :

« Faut le lire. Il est trop bien. » (Bernard Pivot)

« J’échangerais mon prix Nobel contre un billet comme celui-là ! » (Albert Cohen)

« Mais comment je faisais avant pour faire sécher mes pinceaux ?!! » (Vincent Van Gogh)

Aujourd’hui, je le complète donc avec cette astuce que j’ai bidouillée moi-même et qui répond vraiment à tous les critères d’une Fée CFF – autrement dit Citadine (donc manquant d’espace), Fainéante et Fauchée.Lire la suite »

5 façons de faire sécher vos pinceaux de maquillage tête en bas (bonus : fabriquer vos propres Brush Guards !)

On vous l’a dit et répété… : les pinceaux de maquillage, ça doit sécher la tête en bas. Les autres aussi j’imagine – mais vous pensez si la Fée s’y connaît en pinceaux de bâtiment !… (cf. « Et Dieu créa la Fée.. »)

Donc, au cas où vous ne le sauriez pas, si vous faites sécher vos pinceaux la tête en l’air, l’eau s’écoule à l’intérieur du manche, la perfide ! Puis, avec ses petites dents pointues, elle ronge la colle et là… bye-bye les poils. Votre pinceau, il est là, tout pépère, la touffe au vent… Il ne sait pas, pauvre inconscient, qu’il entame une marche inexorable vers la calvitie. Sinon, vous pensez bien, il se retournerait tout seul illico dans son pot !

Donc THE question is : ok, mais comment je les fais tenir tête en bas, moi, mes petits poilus ? Lire la suite »